Témoignages des membres du CA

De Françoise et Paul :

Nous sommes arrivés à Clamart en octobre 2006.

Nous n’y connaissions personne.

L’Autrement Bon, cela a d’abord été une formidable opportunité de rencontres !

Le lieu qui nous a permis de croiser et de discuter avec des personnes que nous n’aurions jamais rencontrées autrement  (à cause des différences d’activités, d’âge, de quartier …)

Avec plusieurs d’entre elles, ces rencontres ont évolué en véritables amitiés.

L’Autrement Bon, c’est devenu très vite notre quartier général parce que (outre le lieu de rencontres déjà évoqué) :

-c’est un restaurant ou l’on mange bien, des repas bons, simples et pas chers.

-c’est un cabaret avec des animations de qualité, des spectacles, des concerts …

-c’est une ambiance chaleureuse où tout le monde peut se parler, s’interpeller, chanter, rire !

(souvent d’ailleurs des amis, non clamartois et parfois venus de loin, sont venus nous rejoindre avec l’assurance de passer un excellent moment)

Et puis, ce qui a très largement contribué à rendre ce lieu particulièrement ouvert et attirant, c’est le fait que le service et la cuisine soit assurés par des jeunes en situation de handicap, dans le cadre d’une association dirigée par des bénévoles.

C’est pour tout cela que, en tant qu’artistes, nous avons très vite exprimé le désir de participer bénévolement aux animations de l’Autrement Bon.

(Et depuis plusieurs années maintenant, tous nos spectacles musicaux sont représentés sur la scène de l’Autrement Bon tout en étant produits sur les scènes parisiennes ou autres).

Puisse l’aventure de l’Autrement Bon se poursuivre encore longtemps !

Françoise Taillandier

__________________________________________________________________

De Daniel,

Bonsoir,

De nombreux artistes et amis m’ont chargé d’une mission. Celle de vous assurer de leur soutien. J’ai une pensée particulière pour eux, qui n’ont pu, pour des raisons de santé ou d’engagement, être présents parmi nous ce soir.

Le maire d’une ville doit prendre soin de ses administrés et c’est bien qu’il le fasse.

Moi je pense à nos salariés et plus particulièrement à ceux en situation de handicap. Aujourd’hui ils sont au chômage technique. Je regrette de ne pas avoir vu monsieur le maire de la ville de Clamart à l’Autrement Bon. Il aurait pu, en fin de service, lorsque les artistes ou les responsables remerciaient nos salariés pour la qualité de leur travail et de leur cuisine, voir un large sourire rayonner sur leur visage. Je peux vous assurer que c’était un véritable bonheur de vivre ce moment là avec eux.

Enfin j’ai reçu plusieurs témoignages de clamartois, informés de la fermeture de l’Autrement Bon, qui m’ont assuré, que sur le plan culturel, c’était une perte majeure. Ils m’ont tous affirmé que par son animation culturelle ce Cabaret était un lieu unique.

Je vous remercie.

Daniel Thivellier

____________________________________________________________________

De Marie-Jeanne

Bonsoir et merci à tous d’être présents en cette soirée du 23 janvier 2015.

Je fréquente l’AUTREMNENT BON depuis 2010 .

J’ai apprécié immédiatement l’ambiance chaleureuse qui y régnait, la qualité du service, les spectacles. Sensibilisée par les personnes en situation de handicap, et leur travail en milieu « ordinaire », j’ai adhéré à l’association puis me suis engagée comme bénévole pour assurer secrétariat, poser des affiches(représentations) et aider au service en salle afin de compléter l’équipe lorsque cela était nécessaire .

Pour ma part, j’ai toujours eu « de bons retours » sur le service ,les repas et les animations variées. J’ai toujours servi des mets sains; je n’aurais jamais cautionné le contraire .

Aujourd’hui , je tiens à exprimer mon respect et ma gratitude à l’égard des membres de l’équipe salariée et bénévole .

Je souhaite que notre activité reprenne et perdure .C’est un lieu de vie joyeux et accessible à tous (le minimum étant de consommer une boisson pour assister au spectacle) .

M-J Fourniquet

——————————————————————————————————————–

De Luc

J’ai commencé des activités avec des handicapés à Clamart en organisant des sorties vélo dans le bois de Clamart et de Verrière depuis 2002. Ces sorties continuent d’exister tous les samedis matins quand il fait un temps correct. Notre groupe a alors été hébergé par l’association Polysongs.

Par ailleurs depuis la création de l’Autrement Bon, et même avant, lors des bars solidaires, ma femme Marinette et moi-même avons participé à de nombreuses soirées et , de temps en temps, aidé bénévolement l’Autrement Bon à faire des préparations lors de grandes soirées. Nous n’avons jamais été malade après avoir dîné dans ce restaurant.

Depuis l’an dernier je fais partie du Conseil d’Administration de Polysongs et je soutiens les objectifs et les valeurs de cette association qui me touchent personnellement.

Je pense que , puisque nous sommes ici plus d’une centaine, il suffit que chacun d’entre nous joigne 20 personnes pour que la pétition ait une ampleur suffisante pour exiger un débat en conseil municipal à Clamar.

Luc Breton