Le mot de la Présidente

Nous vous remercions de votre présence, nombreuse puisque nous sommes 120 participants.

En introduction, je rappelle que toute notre action s’explique par notre souci de préserver l’emploi de nos salariés, actuellement en chômage technique, et de poursuivre nos actions en faveur des personnes handicapées. Je tiens également à mettre en avant et surtout à remercier tous les bénévoles, artistes ou clients ou encore les personnes qui nous assistent à l’Autrement Bon.

En 2014, malgré de nombreuses sollicitations depuis les dernières élections, Polysongs n’a pu obtenir un rendez-vous pour présenter notre association ou pour discuter du renouvellement de la convention de gestion du bar-restaurant au centre Jean Arp. De plus, durant l’année 2014, nous avons rencontré des difficultés avec la municipalité concernant l’affichage des animations de l’Autrement Bon ou bien l’accès à la cuisine du centre de La Fourche le mercredi après-midi.

Après avoir sollicité la Présidente de Sud de Seine, qui gère le théâtre Jean Arp, nous avons été reçu à la mairie de Clamart le 20 janvier 2015 par Mr Berger, Mme Amiable et Mr Penverne. Mr Berger a commencé par nous reprocher la « politisation » faite autour de la situation actuelle, ainsi que, selon lui, le « déni » de nos fautes et infractions. Après avoir répondu sur ces points, j’ai affirmé notre volonté de respecter les normes d’hygiène et de sécurité. Ensuite, nous avons confirmé notre volonté de reprendre nos activités et, si besoin, après avoir pris en compte les remarques concernant notre fonctionnement et les évolutions à envisager. Mr Berger a précisé son souhait d’entreprendre des travaux dans les locaux, rendant impossible la ré-ouverture de l’Autrement Bon. En fin de réunion, Mr Berger a mentionné son intention de lancer un appel à projets auquel Polysongs pourrait répondre.

En parallèle, nous avons rédigé un contre-rapport qui conteste les affirmations erronées sur les photos jointes au procès-verbal complètant l’arrêté municipal d’interdiction. A partir de ces arguments, nous avons adressé à Mr le Maire un recours gracieux pour la levée de cet arrêté.

De plus, en utilisant cette même analyse, nous allons déposer la semaine prochaine 2 demandes de référé pour la suspension et l’annulation de l’arrêté. Nous avons également prévu de mettre en ligne une pétition ouverte au public vous permettant d’exprimer votre soutien pour la poursuite de nos activités au bar-restaurant cabaret de l’Autrement Bon, au sein du théâtre Jean Arp.

En conclusion, nous allons vous laisser la parole et répondre à vos questions. Vous pouvez nous donner votre adresse e-mail si vous souhaitez être informés de la suite des événements et si vous pouvez nous apporter votre aide, en particulier si vous disposez de place pour stocker un frigo ou un congélateur, lorsque nous devrons libérer les locaux, pour des travaux par exemple.

Nous vous remercions tous par avance pour votre aide et pour votre participation à cette réunion.

Annick Marquet, Présidente de Polysongs